RDC : la MONUSCO n’est pas notre adversaire »
RDC : la MONUSCO n’est pas notre adversaire »

RDC : la MONUSCO n'est pas notre adversaire »

La République Démocratique du Congo a de nouveau enregistrée un contentieux dans sa partie Est, cette fois-ci, c’est la population de Butembo (ville/Nord-Kivu) qui s'est manifestée pour exiger le départ des Missions de l’Organisation des Nations Unies pour la Stabilisation en RD Congo ( MONUSCO). Patrick Muyaya Katembwe , Ministre de la Communication et des Médias et porte-parole du Gouvernement s’est prononcé à ce sujet, ce mercredi 27 juillet 2022, dans une interview accordée à Jean-Marie Kasamba, patron de la chaîne de télé Télé 50
«Il ne faut pas que la population se trompe d'adversaire , la MONUSCO n'est pas un adversaire . Ce qui s'est passé à Butembo peut laisser place à de la manipulation et nous éloigner de l'objectif essentiel dans le quel nous nous sommes engagés à savoir le retrait des rebelles du M23 et de leurs alliés de Bunagana (Rutshuru/Nord-Kivu/Ndr), l'adversaire c’est celui-là» dit-il.
La réaction de la population étant légitime Patrick Muyaya affirme, en disant :
« Depuis septembre 2021, nous nous sommes accordés avec la MONUSCO sur un plan de retrait progressif , le processus a aboutit par la fermeture des opérations des nations unies de la MONUSCO à Kalemie (chef lieu de Tanganyika/Ndr)…Donc la volonté exprimée par la population rencontre la nôtre. Mais la violence n'est pas la voie par laquelle nous devons faire entendre notre voix , même s’il faut divorcer, il faut le faire avec légalité et dans l'amiable ».
Concernant le bilan des 20 morts enregistrés le porte-parole du Gouvernement rassure : qu' « Il y aura des enquêtes pour identifier les coupables et lancer les poursuites, afin d'apaiser les familles des victimes ». ( Télé 50) ESHIMU KABALU MARIE Stagiaire
5 thoughts on “RDC : la MONUSCO n’est pas notre adversaire »
  1. Oui la violence n’est pas la voie;mais la MONUSCO a fait 22ans sans rien accomplir en terme de stabilisation en RDC.

  2. Nous avons déjà compris le joueurs et leurs jeux, nous sommes congolais et nous ne perdrons pas un seul petit morceau de notre territoire.
    Avec Dieu nous vaincrons!

  3. Que le seigneur nous fasse grâce a fin que la paix soit rétablit dans toute l’étendue démocratique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.