Nord-Kivu : Enquêtes ouvertes
Nord-Kivu : Enquêtes ouvertes

Nord-Kivu : une enquête sera ouverte pour les morts des manifestations anti- MONUSCO

Les morgues du Nord-Kivu ont reçu les corps des victimes des manifestations anti MONUSCO , enregistrés la semaine dernière, sont appelées à ne pas rendre les dépouilles aux familles des victimes pour des raisons d'enquête. Cette mesure a été annoncée par le chef de division provinciale de la santé , Janvier Kubuya , dans un communiqué signé le 30 juillet. De ce fait, il est demandé  aux familles familles de victimes de ne pas enterrer leurs morts, d'attendre les dispositions qui seront prises par les autorités compétentes. Cependant les choses ne peuvent se faire autrement car pour des résultats concluants il faudrait préserver les corps afin de ne pas brouillés les éventuelles preuves . Les récentes manifestation remonte à aujourd’hui dans la matinée. ESHIMU KABALU MARIE/stagiaire
6 thoughts on “Nord-Kivu : Enquêtes ouvertes
  1. Moi personnellement j’aimerais que la Monusco dégage parce que je trouve pas d’intérêt à les avoir sur notre sol et il y a toujours rien qui change , je suis de cœur avec toutes ces familles victimes éprouvées.
    Et je suis partant et j’encourage tout ceux qui luttent pour que les choses changent ensemble avec tout mon peuple on demande a ce que la monusco dégage sur notre sol car nous voulons la paix et la stabilité dans ce territoire du province nordkivu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.